Les 8 pires erreurs à ne pas faire en entretien d’embauche en 2022

Depuis que j’ai créé Assuretonavenir en décembre 2019, j’ai su accompagner plus de 400 candidats individuellement, majoritairement des 18-30 ans en quête d’une alternance, d’un stage ou d’un premier emploi.

Cet article regroupe les 8 pires erreurs à ne pas faire en entretien d’embauche en 2022. Une vidéo qui traite du même sujet est également disponible. À toi de voir si tu préfères le format texte ou vidéo !

Vidéo : Les 8 pires erreurs à ne pas faire en entretien d’embauche en 2022

1 – Ne pas préparer suffisamment son entretien

La première erreur commise systématiquement par les candidats est de penser que la phase la plus importante du processus de recrutement est l’entretien d’embauche en lui même.

Faux ! 80% de la réussite de ton entretien se jour dans sa préparation. La fait de préparer ton entretien réduit ton stress puisque tu maîtrises mieux le besoin de l’entreprise et permet également d’anticiper toutes les questions qui pourraient être posées par le recruteur.

2 – Tenter de convaincre sans être convaincu

Comment veux tu convaincre un recruteur de te faire confiance si tu n’es toi-même pas convaincu de ton propre potentiel. Tu dois absolument prendre un maximum de confiance en toi avant l’entretien pour faire preuve de persuasion et séduire le RH.

Le recruteur ne doit pas douter de toi, et ça passe notamment par une phase de préparation de l’entretien rigoureuse. Tu verras notamment dans la deuxième partie de cet article que la préparation de l’entretien et l’un des conseils pour réussir un entretien d’embauche facilement en 2022.

3 – Penser qu’une offre d’emploi est un bout de papier

S’il y a bien une erreur que tu dois retenir dans cet article, c’est celle-ci. L’immense majorité des candidats pensent que l’offre d’emploi est un simple bout de papier et ne comprenne pas que c’est une mine d’or.

L’offre d’emploi représente le besoin de l’entreprise, la raison profonde pour laquelle elle souhaite te recruter.

Tu as simplement à analyser ce besoin et appuyer là où ça fait mal pour marquer un maximum de points.

4 – Vivre un entretien comme un interrogatoire

C’est le piège dans lequel tombent tous les candidats. Dans 99% des entretiens, seul le recruteur pose des questions et s’intéresse au candidat. À l’inverse, le candidats se contente de répondre aux questions classiques du recruteur, sans jamais s’intéresser au besoin de l’entreprise. Ce comportement indique un manque de motivation, d’implication et ne donne absolument pas envie au recruteur de poursuivre vers un futur contrat. Un entretien est un échange, ce qui signifie que chacun doit s’intéresser à l’autre et poser des questions.

5 – Voir le recruteur comme un Dieu vivant

Le recruteur est quelqu’un comme toi. Lui aussi mange, dort, va aux toilettes, a ses problèmes dans sa vie.

Ce sentiment d’infériorité est bien souvent fatal pour les candidats car il les empêche d’être eux-mêmes, et de montrer leur vrai visage. C’est l’une des pires erreurs à ne pas faire en entretien, et malgré tout est elle commise systématiquement.

Voir le RH comme un dieu n’est absolument pas la vision des choses à avoir pour réussir son entretien d’embauche.

6 – Penser que le seul stressé est le candidat

Se tromper dans le recrutement d’un candidat peut coûter extrêmement cher à l’entreprise. Le candidat a certes un enjeu important avec un entretien d’embauche, celui d’être recruté.

Mais, le recruteur ne doit pas se tromper également et lui aussi bien souvent est stressé à l’idée de mal cerner le candidat. La différence avec le candidat, c’est que le recruteur montre moins ses émotions, et notamment son stress.

7 – Se contenter d’attendre un retour du recruteur

C’est certainement l’une des pires erreurs à ne pas faire en entretien. Très peu de candidats osent relancer un recruteur, que ce soit par LinkedIn, email ou appel direct. Ils attendent des jours voire des semaines dans jamais donner signe de vie.

C’est le meilleur moyen pour que le recruteur oublie le candidat et se dise que finalement, il n’est pas si motivé que ça à l’idée de rejoindre l’entreprise.

Il faut relancer un recruteur après un entretien, même un peu trop. Au pire, cela montrera ta motivation et ton envie de travailler avec eux.

8 – Oublier l’email de remerciements

Le processus de recrutement ne s’arrête pas à la fin d’un entretien d’embauche, loin de là.

En 2018, seulement 28% des candidats envoyaient à un email de remerciements après un entretien d ’embauche. Cet email permet de résumer ce qui s’est dit pendant l’entretien et montrer encore une fois toute ta détermination à l’idée de rejoindre cette entreprise à l’avenir.

Lors d’un fin de processus de recrutement c’est donc une des pires erreurs à ne pas faire en entretien.

Conclusion : Les pires erreurs à ne pas faire en entretien

Réussir un entretien d’embauche ne s’improvise pas. À travers cet article, tu as pu découvrir les 8 pires erreurs à ne pas faire en entretien. Je suis certain que tu commets au moins 4 des 8 erreurs mentionnées ici.

J’espère qu’il a pu répondre à tes questions et que tu sauras redresser la barre pour réussir tous tes futurs entretiens d’embauche.

Si tu as des questions, je t’invite à cliquer ici pour visionner la vidéo YouTube et commenter directement sous la vidéo. Je te répondrai sous quelques heures.

Autres articles similaires :